La Mauritanie prête à fournir du gypse aux cimenteries de la CEDEAO

0
328 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

La Mauritanie a réussi son pari d’alimenter les cimenteries de l’Afrique de l’ouest en gypse, avec le lancement de ses exportations de gypse vers les pays de la CEDEAO, a annoncé mercredi à Nouakchott, la Société Arabe des Industries Métallurgiques (SAMIA), précisant que ses premières livraisons sont destinées au Sénégal.

La SAMIA « vient de réussir un exploit en exportant, via le Port autonome de Nouakchott, la première cargaison de gypse en vrac de l’histoire du pays », a indiqué l’entreprise dans un communiqué, rappelant que le projet d’exportation du gypse à partir du Port de Nouakchott, date de plus d’un quart de siècle.

« Le bateau Chayanee Naree, chargé de plus de 35.000 tonnes de gypse, avait quitté le Port de Nouakchott il y a deux semaines à destination du Port de Dakar, ouvrant ainsi la voie à l’exportation à grande échelle de cette matière première vers les cimenteries des pays de l’Afrique de l’Ouest », lit-on dans le communiqué.

Pour rappel, en juillet 2014, la Société Arabe des Industries Métallurgiques, avait annoncé l’augmentation de sa production pour répondre à la demande des cimenteries des pays d’Afrique de l’Ouest voisins de la Mauritanie.

En vertu d’un bail de 10 ans signé avec le gouvernement mauritanien, la SAMIA a été réhabilitée et redynamisée. Ledit bail avait concédé l’exonération des activités de cette société pour lui permettre de faire face à la concurrence sous-régionale.

En contrepartie des différents avantages contenus dans le bail, SAMIA s’était engagée à verser à l’Etat, un impôt annuel global de l’ordre de 3% de son chiffre d’affaires à l’exportation.

Africatime

AUCUN COMMENTAIRE