Immigration clandestine, une trentaine de jeunes guinéens noyés en méditerranée

0
255 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Le désir de voyager en Europe n’arrête jamais d’endeuiller des familles en Guinée particulièrement à Mamou. Le dernier drame en date s’est produit aux larges du Maroc dans la nuit du mercredi au jeudi 10 décembre 2015, nous apprend une source proche d’une des victimes.
Joint au téléphone par la rédaction locale de Guinéenews©, Monsieur Diané vivant en Espagne, père d’une des victimes  du nom de Abdoulaye Diané âgé de 21 ans et élève en classe de 12ème sciences sociales donne les détails sur les circonstances de l’accident: « c’est ce vendredi que certains jeunes m’ont appelé du Maroc m’informant de la noyade en haute mer d’une embarcation dont mon enfant faisait partie. Ils sont au total 38 jeunes guinéens qui ont péri dans cette embarcation. Seul le conducteur de la barque a survecu et se trouve dans les mains de la sécurité marocaine », explique t-il.
Pour l’instant, les identités des autres victimes ne sont pas connues malgré les efforts de quelques compatriotes contactés au Maroc.
Ici à Mamou le phénomène du Maroc prend de l’ampleur, plusieurs jeunes élèves sont tentés de rejoindre le Maghreb à tout prix. Certains volent la fortune de leurs parents et disparaissent sans laisser de trace. D’autres  provoquent des incidents en famille quand ils ne trouvent pas de moyen de partir, c’est le cas il ya deux semaines dans le quartier Madina de la commune urbaine où un jeune a mis le feu à la maison de ses parents parce que ces derniers ne lui ont pas donné de l’argent pour rejoindre ses copains au Maroc. Dans cet incendie la famille a tout perdu et se retrouve aujourd’hui à la belle étoile.

AUCUN COMMENTAIRE