Monsieur le Ministre des Affaires Étrangères,mon rappel d’Abuja ne repose sur aucun motif qui tient ! – Par Idoumou Ould Beiby

0
1 515 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Si certains politiques veulent bien me faire porter le chapeau de leurs erreurs d’appréciations et lier ainsi mon rappel doublement arbitraire à des positions politiques locales ou à des publications ou à des participations à certains débats ou à une certaine liberté d’esprit ou à l’éthique de mon Site en ligne ou autres qu’ils sachent que j’ai toujours été propre dans l’âme et dans l’os et l’un des soutiens indéfectibles de SEM Mohamed Ould Abdel Aziz,des bonnes causes,de la Paix sociale en Mauritanie et dans le monde et sur ce,j’ai été chez moi à Amourj et environs et j’ai mené une campagne en faveur du vote utile aux amendements constitutionnels et qu’en aucun cas,je n’accepterai et surtout en fin de carrière et à deux pas ou quelques mois de la retraite qu’on me mette des œillères politiques pour quoi que ce soit et que je demeurerai toujours un Homme Libre qui prend position dans certaines grandes questions nationales et qui dit ce qu’il pense de tout et de rien et ce malgré le droit de réserve qui,pour moi, s’applique certes à certaines positions sensibles et pertinentes mais pas à tous les aspects politiques de la vie active du citoyen Fonctionnaire qui peut,qui pense apporter ,à sa manière des contributions positives à son milieu afin d’améliorer les conditions de vie …

Messieurs les détracteurs,messieurs les fossoyeurs,tout début a une fin certes mais cessez de faire circuler des mensonges et de colporter des ragots de salon,juste pour nuire à autrui et souiller la réputation des gens qui gênent !
Contrairement à ce que vous avez dit et rapporté,j’ai bien été dans mon fief natal à Amourj,à Medroum,à Dar el kheyr,à Adel Bagrou et environs et j’ai bien mené,à ma manière,la campagne en faveur du vote utile et apporté ainsi ma contribution aux amendements comme tout bon citoyen mais ce n’est pas parce que mon bled à Amourj au Hodh Charghi,qui a eu le meilleur score au niveau national et au moment où on s’attend à plus de promotions pour nos cadres marginalisés et autres qu’il faut impérativement mettre les bâtons dans les roues des Hommes intègres !

En un mot,Monsieur le Ministre,pour votre information,j’ai été victime d’une cabale et surtout de supputations et avec tout le respect que j’ai personnellement pour vous,j’aurai pu avaler un rappel qui peut sembler banal et ordinaire si ce n’était la coloration politique que certains veulent bien donner à un cas qui aurait pu passer sans heurts !isselkou maec

J’aurai voulu qu’on me présente Monsieur le Ministre des preuves tangibles,des preuves plausibles,pertinentes,irréfutables . J’aurai voulu qu’on m’avance des raisons administratives convaincantes ou tout autre argument administratif ou déontologique valable, vérifiable, propre et objectif mais qu’on arrive à me faire comprendre que je suis rappelé suite à des ont dits,à la base de on m’aurait dit et à me faire penser à un reglement de compte politique à un moment crucial de la vie de notre Nation,de ma vie,voilà ce qui indispose et voilà, Excellence Monsieur le Ministre Isselkou Ould Ahmed Izid’Bih là où le bas blesse et surtout ce qui me fait rappeler,malheureusement, qu’on n’est pas encore sortie de l’auberge et sur ce vous êtes bien placé pour lever l’équivoque,pour défendre,pour protéger, pour rectifier le tir et réhabiliter ainsi un Homme que vous connaissez personnellement  plus que quiconque … Dommage est le seul mot qui me revient à l’esprit  !

Pour l’occasion,je demeure réceptif à toute fin utile et je pèse mes mots et pour ce je tiens à dire haut et fort que je suis reconnaissant à la Mauritanie,à SEM Mohamed Ould Abdel Aziz et remercie tout ceux qui de prêt ou de loin m’ont permis de vivre,sans faute,les hauts et les bas de la Diplomatie de la sous région,d’assister à  de grands moments,de grands ballets diplomatiques et autres pour plus de 10 bonnes années dans un espace sécuritaire particulier mais que je sois la victime de la purge et de la chasse aux sorcières et se taire comme ça voilà ce qui m’aurait permis de nourrir une dent ou des dents contre X ou Y et c’est pour cela que je signe ce coup de gueule ou de cœur afin que les choses soient claires et que les responsabilités soient départagées !

En fait,si on peut trouver un alibi ou un motif pour expliquer le rappel de certains diplomates,mon rappel à moi,quant à lui,de un ne se justifie pas,de deux est inopportun vu tout ce que j’ai relaté et de trois ne peut en aucun cas que s’inscrire dans la liste ou le registre de tous ces actes et coups politiques bas qui sentent car improductifs et ingrats et qui ne militent nullement pour servir la bonne cause des soutiens du Président de la République au Hodh Charghi et surtout pas les bonnes causes de la République tout court…

Monsieur le Ministre,on vous a,malheureusement,induit en erreur en vous laissant ouvrir de vos propres mains une plaie,la boîte à pandore et une brèche de discorde inutile et qui,sûrement,ne vous sert pas et ne vous honore surtout pas aux yeux de tous ceux qui pensaient,en ces temps qui courent et où le ridicule ne tue plus,ne pas bénéficier,malgré tout, de vos largesses et faveurs mais qui pensaient pouvoir être épargnés,au moins,durant votre passage aux Affaires étrangères des déboires et calculs politiques de leurs adversaires politiques parce qu’ils partagent avec vous tout un tas de choses et surtout toute une belle Histoire forte de plusieurs liens fraternels et intimes … Sans rancune .

Idoumou Ould Beiby

AUCUN COMMENTAIRE