Mauritanie : la lecture en verticale et en diagonale du message politique d’Amourj

0
675 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Au Hodh,fini le bon vieux temps du béni oui oui,du bourrage des urnes et de la dépendance politique vis à vis des quelques parvenus politiques crées de toute pièce par les différents régimes qui,soucieux de se légitimer ont besoin des voix des électeurs certes mais avec le moindre coût économique !

Si dans la foulée,Tayya a crée ses propres Hommes politiques,Aziz et les autres lui ont emboité le pas alors que la société,elle,tribale,stratifiée,pauvre,analphabète,déboussolée, nomade et qui aspire au changement,est restée sur sa faim et baignant dans un océan de pauvreté indescriptible !

Pourtant,tous ces braves autochtones  ne méritent pas tout ça,tout ce mépris ! Malgré le fait que tous les premiers  ministres sont issus de nos différents milieux sociaux,nous restons toujours les parents pauvres de la République sans Hommes d’Affaires,sans Banquiers,sans entrepreneurs,sans ambassadeurs,sans presque Ministres,du moins à Amourj mais comme le bout du goudron est arrivé à Amourj et le kilo de yaye boy est à la somme maudite de 50 um….,pour certains,on ne doit pas chercher mieux ? Qu’ils se détrompent alors ! Tout reste presque intact !

Devons nous continuer à porter le chapeau et payer les pots cassés pour le plébiscite du Président,pour le vote de tous ces élus farfelus,imposés,des amendements constitutionnels Monsieur le Président,Monsieur le Premier Ministre … ? Je crois que non ! Dans cette nouvelle République qui s’installe,que nous avons applaudi des deux mains,nous voulons une vraie refondation et plus d’équité et de justice à Amourj ne serait-ce qu’au niveau du découpage administratif …

Une chose est à retenir ! Au Hodh,nous sommes toujours à la recherche de l’équité et c’est pour cela que nous nous agrippons toujours aux différents locataires du Palais brun,espérant trouver gain de cause .

Au Hodh,au Hodh Charghi,après plus de 20 ans de vote,de vol politique,de trafic d’influence,de bourrage aveugle des urnes ,de pauvreté,de dépendance,de privation et de n’importe quoi de possible et d’imaginable,je découvre que tout change en matière de politique et d’approche et je suis sûr qu’à ce rythme,bientôt,les urnes ne trouveront plus l’affluence habituelle,légendaire qui fait de nous,du Hodh la carte politique redoutable et toujours au service des locataires du Palais brun et de quelques élus,notables toujours en quête du sensationnel !

A Amourj,malgré toutes les divisions politiques,nous avons tenu à donner le ton et le pas à une refondation pour une Nouvelle République où plus jamais personne ne sera plus lésée ! D’ici là,nous demandons aux décideurs de nous faire l’économie de faire du pseudo changement dans la stabilité car certains de nos élus ne font que se ridiculiser,ne font que du spectacle et ne font que  de la comédie et comme le dit l’adage celui qui n’a pas honte peut faire du n’importe du quoi !

Laisser les choix et les candidatures des nouvelles structures qui doivent remplacer le Sénat à la merci du hasard,du trafic d’influence et de l’argent COMME avant ne fera que perpétuer la sale tâche à laquelle s’adonnent certains hommes politiques un peu partout en Mauritanie ! Faire des choix pertinents,demander des Diplômes,l’ancrage social et beaucoup d’autres choses encore serait une approche équitable chez moi à Amourj et un peu partout ailleurs et c’est à ce prix et seulement à ce prix Monsieur le Président Aziz que vous auriez donné le plus beau cadeau à toute la Mauritanie qui vous a voté,qui vous a applaudi et qui pensait vous donner un énième mandat si ce n’était pas les verrous constitutionnels que vous avez bien voulu y ajouter à la Constitution !

Monsieur le Président Mohamed Ould Abdel Aziz ça ne va pas à Amourj où il y a,depuis un bon moment de profonds repositionnements politiques et si vous voyez que les cadres,les élus et notables ont su dépasser les querelles fondées pour vous apporter un soutien indéfectible,c’est qu’ils attendent plus de justice et plus de pertinence dans les dividendes dans un océan de pauvreté immense de presque 40.000 électeurs pour plus de 600 villages,tentes fixes,tentes mobiles, hameaux et adwabas …!

Si certains politiques vous chuchotent que tout ce beau monde qui vous aime pourtant et qui vous a toujours voté et applaudi est un capital humain qu’ils détiennent,c’est parce qu’ils jouent à l’exclusion et s’adonnent à la mascarade et à tous les scénarios possibles et imaginables afin que la Comédie Continue ! Non,Mr le Président,chacun de nous a son bled,son fief,sa Tribu,son monde,ses alliances internes,son aura,ses spécificités…et ses ancrages sociaux et c’est ce que nous voulons mettre en exergue afin que ce trafic qu’on nous impose cesse de continuer à nous mettre le plomb dans les ailes !

En un mot,au Hodh,à Amourj et un partout ailleurs,nous en avons marre de ces politiques imposés,de ces ministres crées,de ces élus farfelus,incultes…et qui ne nous représentent pas,de ces élus qui ne font que ternir votre image et votre aura . Autrement dit,ils sont sans rendements et surtout sans incidences réelles positives sur le terrain et le plus souvent sans ancrages sociaux ! En fait,vivant à cheval sur une frontière à risque,poreuse et extrêmement sensible,je pense que ces populations pauvres méritent des approches assez muries et c’est dans ce sens que rien,rien ne doit plus être laissé au hasard !

Idoumou Ould Beiby

 

AUCUN COMMENTAIRE