Jeff Bezos, homme le plus riche du monde l’espace de quelques heures

0
2 601 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

A la tête de la 26e fortune mondiale il y a encore cinq ans, le fondateur du géant de l’achat en ligne Amazon, Jeff Bezos, est devenu jeudi l’homme le plus riche du monde avec un patrimoine évalué à plus de 90 milliards de dollars. Il n’aura cependant savouré ce titre que quelques heures, concédant à nouveau la première place à Bill Gates à la clôture de Wall Street.

Et pour quelques (millions de) dollars de plus, Jeff Bezos, le fondateur du géant américain de l’achat en ligne Amazon, est devenu jeudi, l’espace de quelques heures, l’homme le plus riche du monde, du moins selon les critères édictés par le magazine économique Forbes. Celui qui a commencé ses affaires en vendant des livres dans son garage de Seattle, il y a 22 ans, supplantait ainsi un autre résident de Seattle, Bill Gates, le fondateur de Microsoft.

Si la nouvelle a fait grand bruit jeudi matin, c’est que c’était la première fois depuis quatre ans que Bill Gates se voyait déposséder de ce titre auquel il est tellement associé [classé numéro 1 à 18  reprises au cours des 23 dernières années, Gates fut supplanté par le géant mexicain des Telecom Carlos Slim de 2010 à 2013, NDLR]. Dans la matinée de jeudi, la fortune de Jeff Bezos était en effet estimée à 90,5 milliards de dollars (77,3 milliards d’euros) contre 89,8 milliards pour l’inventeur du système Windows, fortune composée pour une grande part d’actions de sa propre compagnie (80 millions d’actions, soit 17% du capital d’Amazon) mais pas seulement.

Un bond spectaculaire en deux ans

Propriétaire du Washington Post depuis 2013, Jeff Bezos possède également plusieurs autres sites internet outre Amazon.com comme IMDB, ainsi que la société spatiale Blue Origin, la chaîne de magasins d’alimentation Whole Foods et de nombreuses propriétés dans l’immobilier ajoutées à 120 000 hectares de terrains. La première fois qu’il est entré au classement de Forbes, c’était en 1998 avec une fortune estimée alors à 1,8 milliard de dollars. Depuis, son pactole n’a cessé de croître à l’image de sa tentaculaire compagnie. Et alors qu’il n’atteignait encore que le 26e rang mondial il y a encore cinq ans avec des richesses évaluées à 18,4 milliards en 2012, la croissance du titre Amazon sur les marchés ces deux dernières années a permis à Bezos (53 ans) d’engranger plus de 70 milliards supplémentaires pour accéder, donc, au 1er rang mondial.

Les valeurs boursières étant par nature fluctuantes, Jeff Bezos n’a cependant tenu son titre de champion du monde de la finance catégorie poids lourd que durant quelques heures, le temps pour l’action Amazon de perdre 2,9% de sa valeur après la publication d’un bilan trimestriel moins florissant qu’escompté. Et le temps donc, pour Bill Gates, de lui repasser devant sans même avoir froncé un sourcil. Selon les spécialistes de la finance, Bezos pourrait cependant récupérer rapidement cette place de number one et peut-être même devenir le premier homme à la tête d’une fortune à douze chiffres en dollars, soit 100 milliards.

La différence est de taille par rapport à 1987, quand l’homme d’affaires japonais Yoshiaki Tsustumi était considéré comme l’homme le plus fortuné du monde avec ses 20 petits milliards de dollars de l’époque et qu’il n’y avait, selon Forbes, que 140 milliardaires en dollars sur la planète. Ils seraient désormais 2 043 avec une fortune combinée évaluée à 7,7 billions (ou 7 700 milliards) de dollars. À signaler, pour l’anecdote, que les trois plus grosses fortunes françaises du classement Forbes – Bernard Arnault (9e avec 52,9 milliards), Liliane Bettencourt (14e avec 43,4 milliards) et François Pinault (41e avec 21,3 milliards) – ont toutes trois perdu du terrain depuis le dernier classement. Pour un peu, on en viendrait presque à les plaindre.

Par Christophe Carmarans

AUCUN COMMENTAIRE