IBK et Ould Adbdel Aziz chez Alpha Condé : quels sont les enjeux ?

0
630 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

CONAKRY-Les Présidents Ibrahim Boubacar Keita du Mali et Mohamed Ould Abdel Aziz de la Mauritanie sont en visite de travail à Conakry ! Les deux Chefs d’Etat sont arrivés ce mardi 16 mai 2017 à l’aéroport International Conakry-Gbessia en début de soirée où ils ont été accueillis par Alpha Condé, le dirigeant guinéen. Leur homologue du Sénégal Maky Sall serait attendu demain mercredi.

La Présidence guinéenne situe cette visite de travail dans le cadre du renforcement des liens d’amitié et de fraternité existant entre les pays de la sous-région, membres de l’Organisation pour la Mise en Valeur du fleuve Sénégal, (OMVS).  Ils prendront part à la XVIIème Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Organisation.

Pour Kabinet Komara Haut-commissaire de l’OMVS, pouvoir réunir tous les chefs d’Etat membre de l’organisation est déjà une réussite.

« C’est une réussite pour le Président Alpha Condé d’avoir pu réunir tous les chefs d’Etat ici autour du 17ème sommet de l’organisation pour faire le bilan, examiner les projets exécutés et poser de nouveaux jalons pour le projets futurs », indique l’ancien Premier Ministre guinéen, au micro d’Africaguinee.com.

Parmi les projets en Guinée qui devront être exécutés, il y a le barrage de Koukoutamba, le bitumage de la route Labé-Tougué entre autres. Dans les autres pays comme le Mali, il y a le barrage de Gouéna, mais aussi la navigation sur le fleuve Sénégal et la mise en œuvre de programme de cultures vivrières dans les quatre pays membres de l’organisation.

« Les Chefs d’Etat nous instruits d’accélérer la mise en œuvre des projets structurants. Nous allons les rendre compte mais également voir comment faire en sorte que l’exploitation énergétique du bassin du fleuve Sénégal soit accélérée », a expliqué le haut-commissaire de l’OMVS, précisant que la Guinée a 600 mégawatts qui appartient à l’OMVS qu’il faut valoriser.

Source : africaguinee.com

AUCUN COMMENTAIRE