Mauritanie : les hratines entre la politique,la pauvreté et les séquelles de l’esclavage ! – Vidéo

Des voix murmurent,des voix haussent le ton,essaient de politiser cette noble cause,de lui donner d’autres timbres et cachets pour des fins égoïstes,corporatistes et partisanes mais,en réalité,ce combat noble sera celui de tous les mauritaniens ou ne sera pas !

0
905 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

manifEn Mauritanie,pour commémorer le manifeste des Hratines,l’autre jour,nous avons tous marché sans distinction de couleurs ou d’ethnies,pour la quatrième fois consécutive,dans la communion,pour dire à notre manière non à l’esclavage,pour dire non aux discriminations, pour dire non aux séparatistes,pour dire non à tous ceux qui pensent nous diviser,nous vendre,vendre la cause noble des hratines suivant la logique de la couleur,de la quotité,du calcul,du racisme,de la haine pour un phénomène que toute la Communauté internationale a vécu,a connu et a combattu!hratines

Nous avons marché donc pour dénoncer les séquelles,les pratiques d’un vieil mal qui ont longtemps gangrené toutes les communautés ! C’est dans ce sens aussi qu’Il m’a été permis de lire,d’entendre beaucoup d’indélicatesses et de grossièretés sur l’esclavage,sur ses séquelles,sur les inégalités,sur les minorités,sur certains phénomènes sociaux qui,en Mauritanie et ailleurs trouvent des récipiendaires en mal d’inspiration et toujours à la recherche du sensationnel !ira

Nul ne peut dire que l’esclavage n’a jamais existé,que la Traite négrière n’a pas eu lieu,que toutes les sociétés du monde entier n’ont pas que connu ce mal universel mais essayer de le coller à un pays donné,à une caste donnée,à une ethnie donnée parce que l’Histoire,la Géographie,le hasard,la marche de l’Humanité,le bon voisinage,l’Islam,les métissages rarissimes de tout genre ont été au rendez-vous dans un pays donné pour en faire une Nation en arc en ciel … voilà ce qui donne la nausée et l’envie de vomir à beaucoup de mauritaniens !

Je peux comprendre certaines actions qui visent à réduire l’impact des tares du Passé . Je peux comprendre toutes ces bonnes volontés qui s’investissent de manière propre afin de booster l’éveil,l’émancipation dans certains milieux où il y a des poches criantes de pauvreté mais partir jusqu’à vouloir ternir et incriminer son Pays aux yeux de la Communauté internationale pour un problème qui ne se pose plus dans toute son ampleur d’antan et que le bon sens refuse et que les politiques de nos gouvernements combattent,voilà ce qui révolte et qui indispose …

Non,mon pays,la Mauritanie n’est pas un pays esclavagiste ! Loin de là ! Non! L’esclavage en tant que tel et surtout dans ses formes ignobles et abjectes n’existe pas en Mauritanie et surtout pas dans la majorité maure qui,sans le métissage vieil de quelques siècles ne serait pas ce qu’elle est : une société,un projet social fort,stable,riche,dorsale d’un ensemble qui a fait ses preuves et où c’est le mérite et les valeurs intrinsèques de l’individu qui font la valeur de l’Homme et non sa couleur !mauritanie-_la_longue_marche_des_haratine_pour_la_liberte_et_legalite

Croire que tous ceux qui ont la couleur noire en Mauritanie sont des descendants d’ex esclaves est une grosse erreur . En Mauritanie,il y a des ethnies qui se valent,il y a des communautés majoritaires,des communautés qui occupent tout l’espace physique et d’autres non ! En Mauritanie,nous pensons qu’il n’est pas juste de penser les choses en terme de quantité,de quotité,de couleur mais nous pensons que nos différences,que nos particularismes sont plutôt des signes de richesses rarissimes et que l’esclavage et ses séquelles,ce fonds de commerce favoris pour certains doit être le combat de tous !

Esclavage ?
Les séquelles existent mais en tant que tel, l’esclavage n’existe pas,n’existe plus en Mauritanie mais comme notre société n’a jamais accordé de l’importance aux couleurs de la peau, il y a ceux qui associent la couleur de la peau à une condition sociale donnée ou à une situation de caste donnée ou à l’esclavage et c’est méconnaître la réalité de la Mauritanie surtout son milieu maure !
La couleur de la peau ne définit pas un statut ne serait ce que parce que tous les Maures sont de facto métis et par conséquent,ils ne sont nullement esclavagistes et encore moins racistes et puis certains chorfas,marabouts,arabes entre autres de Néma,de Mboud et d’ailleurs sont de teints noirs …!
En Mauritanie n’est esclave que celui qui veut bien maintenir dans sa pensée ce concept que toutes les communautés, que tous les pays du monde y compris la France,les Usa et la Chine et autres ont connu et ont combattu comme d’ailleurs ici et dans les pays frères voisins du Maroc, d’Algérie, du Sénégal, du Mali et d’ailleurs !

En un mot,sous l’ère d’Aziz,il faut aussi le dire,le combat de cette composante Hratine inextricable de l’entité maure ou beidhane qui baigne dans la pauvreté et qui semble vouloir voler de ses propres ailes pour demander plus d’équité,plus de justice, plus de libertés,plus de droits,plus d’émancipation se heurte à un problème de pertinences,de leadership et surtout d’approches et ce loin de plusieurs autres considérations où le calcul et la politique brouillent les pistes des solutions consensuelles et idoines !

Des voix murmurent,des voix haussent le ton,essaient de politiser cette noble cause,de lui donner d’autres timbres et cachets pour des fins égoïstes,corporatistes et partisanes mais,en réalité,ce combat noble sera celui de tous les mauritaniens ou ne sera pas !

Idoumou Ould Beiby

AUCUN COMMENTAIRE