France : 7 obédiences maçonniques appellent à voter contre Marine Le Pen

Ce sont bien ces officines qui ont imposé à la France son communautarisme actuel, source d’éclatement possible de l’unité nationale. Ce sont ces mêmes officines qui ont brisé le pacte entre l’Église et l’État, rendant possible un autre pacte, moins officiel, mais beaucoup plus dangereux pour la démocratie.

0
1 029 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

« Beaucoup d’ennemis, beaucoup d’honneur », dit le proverbe arabe. De ce côté, la candidate du FN est servie : pas une journée ne se passe sans qu’une personnalité, une association, un parti, une obédience, un corporation n’appelle à voter contre elle. Il y a unanimité des forces démocratiques, si l’on s’en tient aux apparences.

https://www.webgenie.fr/?tr=

ban1Sauf que tous ces donneurs de conseils ou de leçons au peuple sont reliés entre eux par ce qu’on peut appeler une congruence oligarchique : ils participent tous au maintien du pouvoir (profond) en place, qui a donné ce que l’on sait. Simple rappel, pour les oublieux : chômage de masse, perte programmée de l’indépendance du pays, soumission à l’axe américano-israélien, trahison des élites nationales au profit des élites internationales, insécurité grandissante, menace terroriste permanente…
Si on avait brossé ce tableau réaliste il y a 30 ans, en disait voici ce que sera la France, personne ne nous aurait crus. Aujourd’hui, ce semi-cauchemar est devenu réalité, et il convient de faire marche arrière. Ainsi pense une majorité de Français, qui ne savent pas trop comment s’y prendre : en votant FN ou pas ? Ils savent, au fond, les Français, que tout autre candidat mènera la politique du Désastre pré-cité. Oui mais entre la Raison et la Peur, il y a ballotage. Le Système fait tout pour augmenter la Peur – celle de voter FN et de changer vraiment – et brouiller la Raison. Cette campagne est donc brouillée à souhait par tous les radars disponibles dans le Système.

Ce vendredi 14 avril 2017, c’est au tour de 7 obédiences maçonniques d’appeler à voter contre Marine Le Pen, ce qui ne surprendra personne. En 2016 déjà, le Grand Orient, soit la matrice idéologique de la gauche mondialiste, appelait à faire barrage contre le FN. Ouest France donne la liste des officines antifrançaises :

Cet « appel républicain » est signé par le Grand Orient de France (GODF), la Fédération française du Droit humain (FFDH), la Grande Loge féminine de France (GLFF), la Grande Loge féminine de Memphis Misraïm (GLFMM), la Grande Loge mixte universelle (GLMU), la Grande Loge mixte de France (GLMF) et la Grande Loge des cultures et de la spiritualité (GLCS).

Il manque juste la Grande Loge de la Concierge du rez-de-chaussée. Alain Michon, GM de la FFDH, qui règne sur une armée de 17 000 termites (oui, ils sont cachés, et grignotent la République discrètement) explique son engagement : « C’est une initiative rare que nous prenons, à dix jours du premier tour ».
C’est plutôt bon signe, de voir les termites sortir de terre et révéler leur choix. Pour une fois que les choses sont claires… On a tous en tête la manifestation monstre du 11 janvier 2017 des « Je Suis Charlie », qui avait été détournée en tête de cortège par une équipe de Grands Maîtres. Un symbole, à l’image du très humaniste Netanyahou qui avait pris lui la tête du cortège des politiques… Des soupçonneux avaient avancé que les véritables instigateurs de cet attentat ignoble étaient plutôt devant que derrière, mais les preuves leur manqueront.

Je suis Charlie, ou la pire des récupérations oligarchiques

Parce que nous faisons de l’information, voici les arguments avancés par les maîtres des termites :

« Les Obédiences signataires revendiquent leur idéal humaniste universaliste et rappellent leur attachement à la République, à la séparation des pouvoirs, au vote comme outil citoyen, à la laïcité pleine et entière comme forme élevée de la paix sociale, à la liberté absolue de conscience, à l’école comme espace préservé préparant au vivre ensemble.

Elles sont attachées à l’édification de sociétés fraternelles respectueuses de la dignité humaine, soucieuses de ne pas considérer l’être humain comme une variable d’ajustement d’une économie dérégulée. Elles veulent faire progresser l’égalité des droits, l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Au racisme, à la haine de l’autre et aux murs elles opposent la volonté de bâtir des ponts.

Les Obédiences signataires de cet Appel invitent donc les citoyens français à la vigilance la plus grande. Des menaces très inquiétantes pèsent toujours sur notre société. Communautarismes clivants et visions régressives de la vie en société et des rapports entre femme et homme se nourrissent les uns des autres.

[…] Pourtant nous voulons inviter nos concitoyens femmes et hommes à ne pas cultiver le déclinisme et la peur, l’abandon ou le repli. Il est inexact de considérer que notre société n’est traversée que de menaces et de dangers. Des espaces ouverts de recherche du progrès humain et l’aspiration à plus de justice existent bien, en particulier chez les jeunes.

[…] Les francs-maçonnes et francs-maçons signataires de cet Appel invitent les citoyens à voter en conscience, de manière éclairée, à veiller dans leurs choix à ce que soit garanti le respect des valeurs et principes qui unissent. Ils incitent à refuser les terribles ferments de discorde et d’affrontements, à se situer dans une démarche responsable et prospective, génératrice d’une fraternité humaine généreuse et créative. »

Ce texte serait très bien si deux bons siècles d’influence maçonnique sur les gouvernements français n’avaient mené à la situation actuelle, qui menace tout bonnement la France. Ce sont bien ces officines qui ont imposé à la France son communautarisme actuel, source d’éclatement possible de l’unité nationale. Ce sont ces mêmes officines qui ont brisé le pacte entre l’Église et l’État, rendant possible un autre pacte, moins officiel, mais beaucoup plus dangereux pour la démocratie. Ce sont ces mêmes officines qui ont, sous prétexte de réforme(s), détruit le principe même d’autorité, qui a mené à la montée inquiétante de l’insécurité. Ce sont ces mêmes officines qui ont permis, au nom d’un universalisme pervers, d’ouvrir les frontières et de menacer le tissu social de notre pays.
On pourrait en écrire des kilomètres, tant ces pompiers autoproclamés n’ont eu de cesse de mettre le feu à notre beau pays. L’inversion accusatoire, non merci !

Source : lemonde.co.il

AUCUN COMMENTAIRE