Mauritanie : le braquage d’une agence de banque interpelle plus que jamais !

La Mauritanie est un grand carrefour de rencontres, une porte ouverte sur le monde où circulent les Hommes, les fonds et les idées et par conséquent,ses banques,ses ministères,ses centres énergétiques,vitaux,ses symboles de souveraineté et autres doivent répondre aux normes internationales et être aussi dotées et outillées pour pouvoir faire face aux défis sécuritaires modernes

0
1 477 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Le braquage en plein jour d’une agence bancaire serait-il le point de déclic suffisant pour nous rappeler qu’on doit enfin savoir que Nouakchott n’est plus cette capitale propre, vierge, romantique, cet espace où l’océan et ses vagues flirtent avec les dunes blanches et les nomades …? Bmci3On n’est pas au premier braquage ! Les mœurs, la religion, la quiétude, la paix sociale, nos filles, nos enfants, notre société, nos politiques… ont connu toutes sortes de braquages…police_Arafat_0_02x2
A titre d’exemple,au Nigeria,à Abuja où vivent presque 16 millions d’habitants,presque 04 fois toute la Mauritanie,vous trouverez des postes de contrôles fixes et mobiles un peu partout et parfois même dans les lots ou quartiers et n’en parlons pas des grands axes et ce de manière très discrète et le tout est fait de manière à assurer la sécurité des biens et des personnes dans les grands centres urbains qui,en réalité doivent avoir des approches sécuritaires et autres à la hauteur des défis et pertinences du moment !
Nouakchott doit aussi être une capitale sécurisée et surtout un grand centre urbain calme et où plus une personne physique ou morale ne soit plus jamais indisposée…!

Ici,dans mon pays d’accueil,les portes des Banques sont conçues d’une manière à pouvoir contrôler et sécuriser minutieusement les rentrées et les sorties !
Chacun, sous la surveillance des caméras et des scanners de pointe rentre seul et sort seul !
Impossible donc de braquer une Banque à deux à plus forte raison à cinq personnes avec un sac où se trouvent des armes…

J’espère que cette première nous servira de leçon et c’est l’occasion d’inviter,ici,nos banques à changer de méthodes,de vigilances,d’approches et ce en s’appropriant des gardiens bien formés,bien armés et d’une manière discrète et surtout surtout filtrer les entrées en importants des portes d’entrées individuelles sécurisées,blindées et dotées de tout un arsenal de sécurité moderne !porte-et-sas-de-securite-1654338

Je salue ici la célérité et l’efficacité de nos forces de défense et de sécurités qui,en moins de 48 heures,parait-il,ont pu mettre la main sur les braqueurs qui continuent d’obéir aux interrogatoires afin de savoir les éventuelles ramifications … C’est certes un grand exploit qui prouve l’efficacité de nos services de sécurité mais,je pense aussi que nous devons tous prendre conscience du fait que si notre pays arrive à recevoir,par mois,pas moins de 5.000 à 6.000 candidats à l’émigration clandestine qui finissent le plus souvent par se fondre dans la nature,parmi les populations jusque là paisibles,que si notre pays n’arrive plus à vivre en autarcie,que si notre pays ne peut plus contrôler le flux de ces chaines satellitaires agressives et autres … qu’il doit aussi plus que jamais savoir prendre le devant et anticiper en mettant en place une forme d’éducation sociale qui sensibiliserait d’avantage le citoyen sur les dangers d’une mondialisation qui,en abolissant les frontières,les hommes et les idées tend à abolir et à exporter les crimes transfrontaliers et autres …

La Mauritanie est un grand carrefour de rencontres, une porte ouverte sur le monde où circulent les Hommes, les fonds et les idées nice-shot-from-nouakchottet par conséquent,ses banques,ses ministères,ses centres énergétiques,vitaux,ses symboles de souveraineté et autres doivent répondre aux normes internationales et être aussi dotées et outillées pour pouvoir faire face aux défis sécuritaires modernes car tout ça prouve que les mutations en cours sont profondes d’où la nécessité de changer de mentalités,de moyens et d’approches !

Idoumou Ould Beiby

AUCUN COMMENTAIRE