Histoire : la guerre des sables ou le pourquoi d’un Conflit qui perdure au Magreb ? – 3 Vidéos

0
1 241 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Le 8 juin 1976,le Polisario + armée algérienne attaquent Nouakchott et la colonne dirigée par le Chef du Polisario El Welly Mustapha Sayed sera décimée sur le chemin de retour dans la région de l’Inchiri

FARMAROC : Sahara marocain – La ceinture de sécurité

FARMAROC : Sahara marocain 1979 – 6ème Régiment d’Infanterie Motorisé

Aujourd’hui,41ans après le début des hostilités entre le Maroc,la Mauritanie d’une part,le Polisario et l’Algérie d’une autre part,les choses et les rôles ont bien changés mais autrement !

La Mauritanie,suite à cette sale de guerre a fini par se retirer des territoires du Sahara occidental qu’elle se partageait avec le Maroc pour adopter une position officielle de neutralité visa vis du Conflit du Sahara …

Le Maroc de Hassan II finira par faire la marche verte et mettre une ceinture sécurisée autour de ce qu’il appelle dans le temps ‘le Sahara utile’,sortir de l’Union Africaine pour y retourner il ya presque plus d’un mois sous le Roi Mohamed VI .

Le Polisario,longtemps considéré comme une bande de mercenaires à la solde de l’Algérie finit par redorer son blason et être une République connue sous le nom de la RASD qui privilégie le combat politique et diplomatique en évoluant au sein de l’U.A et ce après avoir beaucoup de soutiens politiques et des ambassades dans de nombreux pays du monde …

L’Algérie et le Maroc,ces frères ennemis continuent à miner la cohésion et l’Unité du Magreb arabe causant ainsi de grands préjudices à la Mauritanie qui se voit confrontée à d’autres défis sécuritaires et autres,défis qui menacent d’ailleurs toute la sous région et qui pour les endiguer a réorganisé son armée de manière à préserver ses intérêts stratégiques en sécurisant militairement et d’une façon autonome son Territoire et ce en se payant même le luxe de prêter main forte aux Forces de Nations Unis dans certains foyers de tension hors de ses frontières .

C’est dans ce contexte là qu’on peut comprendre certaines sorties inamicales ça et là de certains voisins dont le voisin du Nord car il y a toujours des soucis à Guergarat,à la Gouera et autres et la récente intégration du Maroc au sein l’Union africaine où siège le Polisario, l’Algérie et la Mauritanie n’est autre qu’une nouvelle forme de stratégie qui permettra au Maroc de pouvoir combattre sur un terrain nouveau qu’elle ne maitrise plus …

Déjà,la demande d’intégration du Maroc à la CEDEAO se heurte à des obstacles de fond et de formes et la Mauritanie qui a quitté la CEDEAO en 2000 se voit de plus en plus sollicitée à réintégrer son berceau naturel,la CEDEAO dont elle est membre fondateur et c’est ce qui explique aussi la récente visite effectuée par le Président de la dite Commission Mr Marcel Alain de Souza à Nouakchott .

La Mauritanie avec Mohamed Ould Abdel Aziz devient plus que jamais pertinente,plus que jamais ambitieuse et pense surtout mener sa propre politique étrangère active et ce de manière à n’être plus influencée par ses voisins immédiats mais par le soucis d’avoir une politique pragmatique basée sur les intérêts géostratégiques, le réalisme et le gagnant-gagnant …

Idoumou Ould Beiby

AUCUN COMMENTAIRE