Sénégal : Les Etats-Unis menacent d’expulser des diplomates sénégalais

0
1 100 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Le Sénégal est en ébullition politique en ce moment. Les Etats-Unis viennent en  rajouter avec cette menace d’expulsion qui plane sur les diplomates sénégalais résidant au pays de l’oncle Sam. Un dossier que les Sénégalais regardent de loin gérer par leur Président, Macky Sall.

Les diplomates sénégalais menacés d’expulsion par les Etats-Unis

A peine pouvait-on l’imaginer, les diplomates sénégalais sont menacés d’expulsion par les Etats-Unis d’Amérique. Au Sénégal même, le Président Macky Sall vit une guéguerre avec ses opposants politiques, qu’il ne cesse de traduire devant les juridictions acquises à sa cause. Sa peur de la contradiction l’a poussé à la traque de ses ex- proches collaborateurs.

Comme une difficulté n’apparaît pas seule, du côté des Etats-Unis, c’est toute la diplomatie sénégalaise qui broie du noir. Les choses ne pouvaient pas aller mieux pour le pouvoir Macky Sall. Depuis plusieurs mois, les indemnités de logements des diplomates en question ne tombent plus. En plus, ils ne perçoivent plus leur allocation d’assurance maladie.

En effet, des agents du Consulat général et de la Représentation permanente du Sénégal auprès des Nations-Unies sont menacés d’expulsion de leurs logements, pour défaut de paiement: « Nous rencontrons d’énormes difficultés pour prendre en charge la couverture médicale de nos épouses en cas d’accouchement ou celle de nos enfants en cas de maladie. Pendant ce temps, l’ambassadeur, lui, est logé dans une suite présidentielle à New York « , s’offusquent les diplomates sénégalais, exigeant que des mesures appropriées soient prises pour régulariser cette situation.

Cette situation est beaucoup honteuse pour le Sénégal, ce pays dont l’ex-président américain, Barack Obama a vanté les mérites. Pire, une date-line a été fixée à ces représentants du Sénégal pour être à jour des paiements: « Ils ont jusqu’au 5 avril pour régler les arriérés de loyer ou plier bagages » révèle le quotidien « Les Echos« .

Afrique-sur7

AUCUN COMMENTAIRE