Nouakchott: La police matraque des étudiants grévistes

0
303 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Une marche de protestation des étudiants du nouveau complexe universitaire, a été violemment réprimée par les forces de l’ordre. Ils exigeaient plus de bus de transport étudiants. Armée de matraques et de gaz lacrymogènes, la police empêché les contestataires de d’arriver à destination. 

Les syndicalistes estiment à plus de deux mille, le nombre d’étudiants ayant participé à la marche. D’octobre à aujourd’hui, près de dix mille étudiants sont obligés de s’entasser dans vingt vieux bus, pour aller à l’université. Une université située à 12 kilomètres de la capitale, Nouakchott.

Après un rassemblement qui a réuni du monde, lundi dernier, les étudiants ont décidé de passer une vitesse « supérieure ». Pour eux, seule la satisfaction de leur revendication, mettra fin à leur mouvement d’humeur. Cette grogne se faisait sentir depuis un bon moment.

>>> Voir vidéo – Témoignage

Pour rappel, le Directeur du Centre National des Œuvres Universitaires avait promit de fournir vingt bus de plus, d’ici un mois. Les étudiants estiment que ce n’est que de la poudre aux yeux. Au moment où nous mettons sous presse, un arrêt des cours est observé et la situation reste tendue. Les heures et jours à venir nous en diront plus.

Source :afrique 360.com

AUCUN COMMENTAIRE