Financement de la BAD pour la construction d’un pont entre la Mauritanie et le Sénégal

0
927 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Sahara Medias.La Mauritanie et la banque africaine de développement ont signé lundi un accord de prêt pour le financement d’un pont à Rosso pour un montant de 12 milliards d’ouguiya sur les 38 qui doit coûter cette infrastructure.

Selon un communiqué du ministère de l’économie et des finances, cette réalisation devra permettre le passage entre tout au long des 24 heures, améliorera les conditions de passage des personnes et des marchandises, et réduira par ailleurs le coût du passage.

Selon le ministre de l’économie et des finances, ce pont est financé par la banque africaine de développement, la banque européenne d’investissement, l’union européenne et les deux pays concernés, la Mauritanie et le Sénégal.

Selon O Djay, cette infrastructure est une exigence urgente de développement dont toutes les études économiques, sociales et environnementales ont prouvé la viabilité.

Elle favorisera la fluidité du flux commercial entre les deux pays d’une part et accroîtra sensiblement les échanges entre les pays africains du nord et ceux de l’Afrique de l’ouest.

Le ministre a ajouté qu’une partie du financement permettra l’exécution du plan d’urbanisation de la ville, l’amélioration des infrastructures urbaines et commerciales, comme par exemple les marchés, les gares et le réseau routier, en plus de la réhabilitation d’infrastructures sanitaires et éducatives, l’extension du réseau d’adduction d’eau potable et l’assainissement.

Le ministre de l’économie et des finances a rappelé que la Mauritanie et la banque africaine de développement sont liées actuellement par  projets en cours de réalisation dans différents secteurs, comme les mines, l’agriculture, l’eau, l’assainissement et le développement social.

Le directeur général de la BAD pour l’Afrique du nord, Mohamed Al Azizi a pour sa part déclaré que la signature de cet accord traduit la volonté de décentralisation engagée par son institution et son désir de se rapprocher davantage de ses partenaires, ce que prouve la signature, pour la première fois, sur le sol mauritanien d’un tel accord.

Selon lui l’exécution de ce projet traduit l’engagement de la Mauritanie de réaliser un important projet d’intégration régionale et sous régionale en Afrique révélant que la banque a appuyé toutes les étapes pour la préparation de cet important projet.

Le directeur général de la BAD pour l’Afrique du nord a énuméré les incidences positives d’une telle réalisation, qui contribuera à l’accroissement du flux des voyageurs et les marchandises entre les deux rives du fleuve, réaffirmant la disponibilité de son institution à poursuivre son appui aux efforts de la Mauritanie tendant à améliorer les conditions de vie de ses populations.

Il a enfin déclaré que le financement de ce pont est un financement multinational à travers la participation de la banque européenne d’investissement, l’union européenne et les deux états concernés, la Mauritanie et le Sénégal.

AUCUN COMMENTAIRE