Le Congo Brazza abrite finalement le centre de maintenance des avions chinois

0
836 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Le vice-président du groupe chinois AVIC International Xu Bo a annoncé mardi 28 février, l’achèvement courant mars et avril des travaux d’implantation d’un centre de maintenance aéronautique dans la capitale congolaise.

« Nous avons évoqué la création d’une société de joint-venture pour l’exploitation du centre de maintenance aéronautique à Brazzaville », a déclaré Xu Bo à l’issue d’un échange avec le ministre congolais des transports Gilbert Mokoki.

« Je pense qu’après le travail préparatoire réalisé par les deux parties, ce centre pourrait être disponible au premier trimestre de 2017 », a-t-il ajouté.

Initialement prévu au Cameroun puisque le 09 Novembre 2012, le président directeur général d’Avic International Holding Corporation, Ma Fuan annonçait la volonté de sa structure d’installer au Cameroun le centre de contrôle technique de tous ses avions qui volent en Afrique, quatre ans plus tard, les critiques de l’autorité aéronautique du Cameroun contre les MA60 perdurent. Il faudra attendre un bras de fer entre le ministère de transport et la CCAA qui va durer des années pour que ces avions reçoivent une certification.
C’est finalement Brazzaville qui abritera ce centre qui sera bientôt disponible.
Le dirigeant du groupe aéronautique chinois a également annoncé la formation dans les prochains mois de 50 Congolais pilotes dans l’académie de pilotage de son groupe situé en Afrique du Sud, avec une capacité de formation de 200 pilotes par an.
Les avions de marque chinoise sont exploités au Congo, des MA 60 fabriqués par la société AVIC International. L’entreprise publique chinoise vient de lancer un avion en ligne C919.

Parlant d’affermissement des relations de coopération entre les deux parties dans le domaine de l’aviation civile, le dirigeant du groupe AVIC International a parlé de l’exploitation au Congo des aéronefs de type ASJ 21 fabriqués en Chine. D’une capacité de 85 à 90 places, ces avions peuvent voler plus de 3000 km.

Avec Xinhua

AUCUN COMMENTAIRE