Arrêt des activités de production à TASIAST Kinross

TASIAST Mauritanie Limited (TML SA), une filiale à 100% de la société aurifère canadienne Kinross, qui exploite une mine du même nom au Nord de ce pays, a décidé d’arrêter sa production samedi.

0
385 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

TASIAST Mauritanie Limited (TML  SA), une filiale à 100% de la société aurifère canadienne Kinross, qui exploite une mine du même nom au Nord de ce pays, a  décidé d’arrêter  sa production samedi.

Tous  les membres du  personnel,  mauritaniens et étrangers, ont été convoyés du site de TASIAST vers Nouadhibou (plus au Nord) et Nouakchott (au Sud).

La décision d’arrêt de la production d’or de Kinross TASIAST  est consécutive à un refus des autorités mauritaniennes de procéder au renouvellement des permis de travail au profit des employés étrangers de l’entreprise.

La société aurifère emploie 150 étrangers parmi lesquels plusieurs dizaines seraient touchées  par le refus de renouvellement du permis de travail.

Suite à un contrôle « de routine » de l’inspection du travail, le  gouvernement  affirme « avoir découvert des manquements graves parmi lesquels l’emploi d’une main d’œuvre étrangère en violation des dispositions du décret 224-2009 fixant les conditions d’emploi de la main d’œuvre étrangère instituant un permis de travail pour les étrangers ».

Par ailleurs, le gouvernement  accuse TASIAST Kinross de mener « une campagne de désinformation » sur la question des permis de travail exigés aux étrangers, tout en  rendant la société responsable des conséquences résultant de l’arrêt de production, dans une déclaration publiée samedi soir.

La mesure de non renouvellement des permis de travail au profit des employés étrangers  touche également la MAURITEL (opérateur historique des télécommunications), dont le capital est détenu par Maroc TELECOM  (51%), l’Etat mauritanien (46%) et le personnel de l’entreprise (3%).

Celle  ci emploie une douzaine de marocains ainsi qu’MCM, une autre  compagnie aurifère  opérant dans le Nord de la Mauritanie.

Source : lecalame.info

AUCUN COMMENTAIRE