Cette photo incroyable, digne du « Radeau de la méduse », gagne le prix Pulitzer

Mêmes visages emplit de détresse, mêmes bras tendus pleins d'espoir, comment ne pas faire le rapprochement entre la photo de Ponomarev et la fameuse toile de Théodore Géricault peinte au 19e siècle?

0
487 Lectures
In this Nov. 1, 2015 photo by Sergey Ponomarev, migrants arrive by a Turkish boat near the village of Skala, on the Greek island of Lesbos. Ponomarev, Mauricio Lima, Tyler Hicks and Daniel Etter, of The New York Times, won the Pulitzer Prize for breaking news photography for photographs that captured the resolve of refugees. Thomson Reuters staff also won for photos of migrants covering hundreds of miles. (Sergey Ponomarev/The New York Times/Columbia University via AP)
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

PHOTOGRAPHIE – C’est le « Radeau de la méduse » moderne. Lundi 18 avril, Sergey Ponomarev, journaliste au New York Times a remporté le prix Joseph Pulitzer 2015 dans la catégorie « Breaking News » pour sa photo d’une embarcation de migrants aux abords des côtes de l’île de Lesbos.

Mêmes visages emplit de détresse, mêmes bras tendus pleins d’espoir, comment ne pas faire le rapprochement entre la photo de Ponomarev et la fameuse toile de Théodore Géricault peinte au 19e siècle?

prix pulitzer photo

Arrivée de migrants au large de l’île grecque de Lesbos / 2015
prix pulitzer photo

Le Radeau de La Méduse / 1818
Mauricio Lima, Tyler Hicks et Daniel Etter, tous journalistes au New York Times, ont également été primés dans la catégorie « Breaking News ». Entre guerre, terrorisme et réfugiés, les sujets récompensés par l’edition 2015 du prix Joseph Pulitzer reflètent les souffrances du monde actuel.

<iframe src= »http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01590560/src/l8sf5u/zone/1/showtitle/1/ » frameborder= »0″ scrolling= »no » marginwidth= »0″ marginheight= »0″ hspace= »0″ vspace= »0″ webkitallowfullscreen= »true » mozallowfullscreen= »true » allowfullscreen= »true » width= »570″ height= »321″>

Source : huffingtonpost.fr

 

AUCUN COMMENTAIRE