Quand l’argent de Marlboro finance de faux « résistants et exilés

0
320 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

La fondation ophtalmologique de M. Mohamed Ould Bouamatou existe depuis 2002 . Elle a été lancée sous Ould Taya et le siège de son hôpital a été inauguré par le premier ministre de l’époque Cheikh El Avia Ould Mohamed Khouna. C’est juste pour rafraichir la mémoire. Il est vrai que les actions et les prestations de cet établissement sont gratuites et qu’une partie des bénéfices obtenus des ventes des marques de cigarettes de Philip Morris « Marlboro » va au financement de la fondation Bouamatou. La nouveauté que peu de gens savait à l’exception du cercle restreint de l’homme d’affaires et des marchands de transfert des devises (Dirham contre Ouguiyas et Dirham contre CFA)

C’est qu’une partie de l’argent de la fondation a été donnée a des ‘’acteurs’’ de la société civile. ‘’Les artistes en exil des artistes résistants que la fondation trouve remarquables’’ selon les termes du président de la Fondation. Qui sont ces artistes «  Ewlad Lebled » et «  Ould Mzaidef » . Des « résistants «  fabriqués et montés connus pour craquer devant l’argent. Les « travaux » de ces pseudos « récipiendaires » se sont distingués par la diffamation, le dénigrement et l’atteinte à l’honneur d’autrui. Et tout récemment l’atteinte aux symboles de la Mauritanie : le drapeau national et la carte du pays. Cette fois ces «  prix » ne sont pas passés par les « administrateurs » de la fondation et cela s’est déroulé en catimini. Des ‘’résistants et exilés » qui sont aux yeux de tous l’expression d’une colère d’un homme d’affaires véreux et sans scrupule qui veut tout bouffer au passage. Demandez à la Somelec et la Sonimex toute l’histoire.

Voila la transparence et l’égalité des chances pour les lesquelles notre homme d’affaires Ould Bouamatou se bat et a l’origine desquelles il a lance sa fondation a Bruxelles. Une fondation qui a choisi d’inaugurer sa générosité au profit d’un pays de la région des grands lacs.

Addahi Ould Elatigh

Source : http://entalfa.info/fr/index.php/divers/665-quand-l-argent-de-marlboro-finance-de-faux-resistants-et-exiles

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE