Réunion préparatoire du projet d’école régionale de guerre du G5 Sahel en Mauritanie

0
336 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Les travaux de la réunion préparatoire du projet d’école régionale de guerre du G5 Sahelen République Islamique de Mauritanie ont été ouverts mercredi àNouakchott, en présence des commissions des experts chargés de ce projet.

Ces rencontres de deux jours interviennent conformément aux décisions du deuxième sommet ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernements des pays du Sahel dit G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Tchad, Niger et Burkina Faso) organisé dans la capitale tchadienne Ndjamena le 20 novembre 2015, stipulant dans son communiqué final, la création d’une haute école régionale de guerre du G5 Sahel, dont le siège est établi en Mauritanie à l’horizon 2016.

La réunion préparatoire vise à mettre en place une conception globale des objectifs, exigences et besoins de réalisation de cet important projet, qui permettra la création d’un établissement d’enseignement militaire élevé de second rang, garantissant la qualification des chefs et des hauts officiers issus des Etats du Sahel, sur les plans académique, militaire et opérationnel, partant de la réalité, de la nature et des défis posés à ces Etats et de la satisfaction de leurs besoins en quantité et en qualité.

Le ministre de la défense nationale, M. Diallo Mamadou Bathia, a exprimé d’emblée dans son intervention faite à cette réunion préparatoire, toute la gratitude requise pour les efforts considérables déployés par les Etats du Sahel pour la défense de « nos frontières et la protection de nos citoyens dans une région Ouest africaine, lourde de menaces de tout genre dans le domaine sécuritaire ».

Cette école doit être une école de guerre offrant tous les plateaux pour ses consœurs de part le monde, mais doit aussi s’adapter à nos réalités a-t-il dit, rappelant le contexte prévalant caractérisé par des menaces invisibles et où la guerre asymétrique peut venir de nulle part et où « la politique de défense et la politique de sécurité se confondent de plus en plus, les menaces extérieures et internes s’imbriquent » a-t-il ajouté.

Le ministre a exprimé également ses remerciements à l’Etat des Emirats Arabes Unis qui a accompagné le Groupe depuis sa création et sera à ses côtés jusqu’au bout, afin de réaliser ce projet d’extrême importance pour les Etats membres et par conséquent aux pays de la sous-région.

Le secrétaire permanent du G5 Sahel M. Najim El Hadj Mohamed, a exprimé tout d’abord, au nom de SEM Idriss Deby Itno, Président de la République du Tchadet Président en exercice du G5 Sahel, sa profonde gratitude aux autorités politiques et militaires mauritaniennes » non seulement pour avoir organisé cette importante rencontre, mais bien plus largement pour avoir initié et porté ce projet d’école de guerre dans la durée ».

« Car ce sont les 5 Chefs d’Etat eux-mêmes qui ont décidé, confrontés aux mêmes défis de sécurité et de développement, de coopérer de manière structurée et permanente pour optimiser la convergence de leurs efforts » a-t-il ajouté, remerciant par ailleurs l’Etat des Emirats Arabes Unis pour sa coopération avec le Groupe.

La cérémonie de lancement des travaux de cette réunion s’est déroulée en présence des ministres de l’intérieur et de la décentralisation, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, du Chef d’Etat-major adjoint des forces armées, des ambassadeurs des Etats du Sahel, des représentants des Etats-Unis, de la France, de l’Espagne, de l’Allemagne et des Emirats Arabes Unis.

 

AMI

AUCUN COMMENTAIRE