En droit moderne, la peine de mort n’entre dans aucun des objectifs des peines à savoir: réparer, éduquer, corriger.

0
313 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Difficile de vivre une peine de Mort. Pour le condamné, toute la phase avant exécution est une torture insupportable, un supplice supplémentaire; elle affecte psychologiquement le bourreaux aussi. La peine pour la famille et l’entourage est insupportable; mais aussi pour l’opinion qui n’en finirait pas de compatir, de discuter voire de s’y opposer. Un juge musulman doit réfléchir cent fois et consulter avant de rendre un verdict de peine capitale ou l’exécuter. Il doit s’assurer qu’une telle sentence et en tout conforme à la Charia’. Le condamné dans la cadre de l’exécution d’une sentence islamique conforme à la Charia’ doit (paradoxalement) se sentir « heureux » puisqu’il est purifié. En droit moderne, la peine de mort n’entre dans aucun des objectifs des peines à savoir: réparer, éduquer, corriger. La peine de mort ne donne aucun résultat quant aux finalités souhaitées que sont : la dissuasion (individuelle et générale), la réhabilitation et la réparation. C’est pour des raisons humaines et humanistes que certains pays y on renoncé. Les organisations de défense des droits de l’homme en font un cheval de bataille.

Ahmed Benane Gaouad

AUCUN COMMENTAIRE