Mauritanie: appui de la Chine pour un système d’assainissement et d’évacuation des eaux à Nouakchott

0
281 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Le 360 – La Mauritanie et la Chine ont signé trois accords de coopération. Le plus important étant celui relatif à l’étude de faisabilité d’un système de traitement et d’évacuation des eaux usées de la ville de Nouakchott. La Mauritanie et la Chine ont renforcé leur coopération en marge du récent Forum sino-africain organisé en Afrique du Sud.

C’est dans ce cadre que s’inscrivent les trois nouveaux accords de coopération technique signés le vendredi 18 décembre 2015 à Nouakchott par le ministre mauritanien des Affaires économiques et du développement, Sid’Ahmed Ould Rais, et l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Nouakchott, Wu Dong.

Le premier accord porte sur «l’étude de faisabilité d’un système de traitement et d’évacuation des eaux usées dans la ville de Nouakchott». Il s’agit d’un accord très important, en ce sens que Nouakchott, ne disposant pas d’un réseau d’assainissement, fait face ces dernières années à de gros problèmes d’inondations consécutives aux importantes pluies enregistrées au niveau de la capitale.

Des niveaux de pluies aggravés surtout par le fait que cette ville de plus d’un million et demi d’habitants est située en dessous du niveau de la mer. Conséquence: plusieurs quartiers de la capitale sont à la merci des inondations à chaque chute de pluies.

Outre cet important accord, les deux parties ont signé deux autres portant sur «la maintenance des bâtiments administratifs» et «la création d’un centre technique agricole», censé accompagner la politique agricole de l’Etat en la dotant des ressources humaines nécessaires.

Par notre correspondant à Nouakchott: Cheikh Sidya
Source : Cridem

AUCUN COMMENTAIRE