Mauritanie : la diplomatie exige,dans beaucoup de cas patience et discrétion dixit le MAEC

0
278 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Le ministre des affaires étrangères était mercredi devant le parlement pour répondre à une question orale de la députée Zeinebou mint Taki, du parti Tewassoul à propos du cas d’Ould Sellahi, seul mauritanien encore détenu à Guantanamo.

Dans sa réponse, Hamada O. Meïmou, a déclaré que le gouvernement travaillait quotidiennement à la libération de ce citoyen et que les contacts avec les parties concernées se poursuivent et ont donné des résultats probants.

Le ministre a révélé qu’il avait contacté cette semaine les parties concernées pour leur signifier que la Mauritanie n’était pas disposée à taire les souffrances de ce compatriote ou de tout autre mauritanien où qu’il soit.

O. Meïmou a demandé à la députée de donner des preuves du laxisme dont elle accuse le gouvernement à propos du cas de Mohamed O. Sellahi, ajoutant que la diplomatie exige, dans beaucoup de cas patience et discrétion.

AUCUN COMMENTAIRE