Côte d’Ivoire : La population passe à 22,6 millions d’habitants dont 5,5 millions d’étrangers

0
287 Lectures
weeklyinfos.net@gmail.com
weeklyinfos.net@gmail.com

Les résultats du dernier recensement général de la population et de l’habitation en Côte d’Ivoire (RGPH), réalisé du 15 avril au 14 mai 2014 sont désormais connus. Selon des chiffres communiqués lundi par Ibrahima Bâ, le directeur général de l’Institut national des statistiques de Côte d’Ivoire (INS), le nombre de personnes vivant en Côte d’Ivoire s’élevait à 22.671.331.

La Côte d’ivoire est aussi l’un des pays accueillants de l’Afrique. Ainsi sur les 22.671.331 habitants, les statistiques démontrent que 17.172.995 sont des ivoiriens et que 5.492.199 sont des non ivoiriens.

La population ivoirienne est essentiellement jeune comme le relève la structure de la population de tous les pays africains. « L’on note 41,8 % de jeunes de 0 à 14 ans et 35,5 % pour les personnes âgées de 15 à 34 ans », a relevé Ibrahima Bâ lors de la présentation des résultats.

Pour M. Bâ, le taux de croissance de la population est de 2,6 % comparativement à celui du dernier recensement qui était à 3,3 %, avec une densité de 70,3 %.

Dans le même temps, le taux d’urbanisation en Côte d’Ivoire est passé de 32 % en 1975 à pratiquement 50 % en 2014, tandis que la proportion de la population est de 24 % en 2014 alors qu’il se chiffrait à 26 % en 1998.

Les données révèlent que la population est inégalement répartie dans l’espace national. 75 % vivent majoritairement en zone de forêt sur 48 % de la superficie du territoire national.

50,2 % de la population est urbaine et reste concentrée à Abidjan où vivent 4.395.243 habitants.

Le directeur général de l’INS a révélé que 56,1 % de la population ivoirienne ne sait ni lire ni lire ni écrire, par du taux d’alphabétisation.

Le recensement parle également d’habitat. Et sur ce point, il ressort des chiffres que seulement 38 % des ménages disposent d’un lieu d’aisance adéquat.

Revenant sur les commodités des logements des ménages, il ressort que 3 % des ménages ont une connexion Internet et 80 % disposent d’au moins un téléphone mobile.

© OEIL D’AFRIQUE

AUCUN COMMENTAIRE